1 février 2008

• Eternal Sunshine

Eternal Sunshine of the spotless mind, ou comment effacer ses souvenirs, puis, si ce travail commence, souhaiter en fait conserver ses souvenirs... Tout le paradoxe est là.

[+1::276]

2 commentaires:

Malvina a dit…

C'est un travail très difficile que d'effacer ses souvenirs. En effet, durant ce "gommage", d'autres bien enfouis remontent à la surface...
Et effectivement on ne désire plus oublier.
Alors, il faut apprendre à vivre avec...
Moment d'émotion avec cette chanson. Merci.

Lunaba a dit…

j'ai beaucoup aimé ce film...
le souvenir erste le parfum de l'âme.. une identité à part entière qui fait d enous ce que nous sommes... des êtres en relief et vivants :)