3 avril 2008


Une tite cabane, de la musique, des kurétakés, à écouter le vent dans les arbres. Pas de délais de bouclage et autres Bons à rouler. Juste le temps, qui s'écoule lentement, entre rêve et réalité, mais une réalité douce et chaude.

[+1::326]

8 commentaires:

fan a dit…

j'ai vu de la lumière sur le blog dans la fenêtre de la rue Orfila ( pas pu résister avec ma nostalgie chronique du 20e...) et j'ai poursuivi la visite à tous les étages! miam ! glop glop ! :o)
Bravo, je surfe là depuis des heures, tableaux, bd, musique, mots et photos, bref, je m'égare et c'est du tout bon ! MERCI ! (euh... mais qu'est-ce que les kurétakés ? ( google me dit de l'orthographier "crétacés", si si, c'est vrai !)

Dominoo a dit…

Fan > Voilà un pseudo bien sympathique ;-)
Rue Orfila, j'y traine assez souvent, mais pas que.
Merci pour les compliments sur mon modeste univers coloré, sonorisé et écrituré.
Kurétaké, c'est un pinceau japonais qui a un manche-réservoir. On peut y faire couler du lavis, de l'encre, ou du vin (rouge alors) si on est farfelu. Ça permet de faire des croquis au pinceau, sans avoir à se trimballer avec un pot (en porcelaine) plein d'eau dans la poche...
Merci pour la visite, faudra revenir... ^_^

Cephee a dit…

L'essentiel de la Vie ...
la p'te cabane, la musique, le vent et tout le reste [...]

Malvina a dit…

Des petits rien qui sont l'essence même du bonheur...

Noée a dit…

Hmmmmm... y'a pas, ça donne envie !
(Aime beaucoup ton coup de crayon au passage)

En plus j'apprends des mots nouveaux hé hé ;)

Doume a dit…

A peine reliés et "déjà" tu me quittes, bon taf ! à "très" bientôt

j'aime la vie a dit…

Bonjour Dominique, pourquoi les notes de musique sont-elles enfermées ?

Domino a dit…

Céphée > Sourires
Malvina > Aussi
Noée > Merci , moi aussi
Doumé > A peine reliés, mais à quoi ?
J'aime la vie > C'est à cause du clin d'oeil...