6 juillet 2009

• Flux RSS (et reflux)


Des flux RSS observés un peu partout, sur des objets bientôt dénués de sens :

• La cabine téléphonique : objet en voie de disparition, beaucoup moins pratique à déplacer qu'un mobile
• Le distributeur de billets : objet en voie de disparition, qui a de l'argent aujourd'hui et surtout, qui imaginerait que ça pourrait sortir d'une machine en fer ? (cf Monsieur lecourt)
• L'appel S.O.S. : mais qui roule de nos jours, à fortiori, qui tombe en panne du coup ? De plus, le prix de l'essence s'envole et pour nous dissuader d'acheter une voiture, on change les régles de tolérances de radars (parce qu'on s'est rendu compte qu'il y avait beaucoup plus de clients flashables à 91 au lieu de 90, contre 95 au lieu de 90, question "marketing pur" étudiée dans les grandes écoles de commerce). (Sur la photo, un inconscient qui a pris sa voiture pour se déplacer sur Terre, quel luxe)
• La borne à incendie : objet fonctionnant avec le produit bientôt le plus convoité sur notre planète : l'eau potable
• La boite à lettre de la Poste : mais qui va envoyer encore son courrier physiquement ? Les mails, c'est bien aussi.
• Le bouton pour traverser : mais on se rend vite compte que le trottoir d'en face a un gros inconvénient, il n'est pas du bon côté. Du coup, un jour ou l'autre, on retraverse. Note du rédacteur : "Traverser pour appuyer" aurait été intéressant aussi, car en appuyant, du coup, on a traversé, ce qui était le but de toute façon.


C'est bien Karkwa hein ? Perso, j'aime bien.

Sinon, le flux RSS sur ces d'objets, c'est pratique quand on a Netvibes. Par exemple, on sait à tout moment que quelqu'un passe un coup de fil depuis cette borne à incendie, que quelqu'un prend des risques à traverser pour lancer un SOS, ou qu'un courrier vient de partir pour faire une demande de billets de banque.

Enfin (ce sera le reflux du titre), le petit jeu des mots-clés demandés sur Google depuis 3 jours sur ce blog, compilés en cadavres exquis, et qui donnent :

"Qui est Hysao Takagi ? Bonne question, autant demander pourquoi on voit un ovni devant les twin towers. Hier, sur Oléron, un accident d'avion BEA. Je me disais que mon Nokia sait tout de moi, mais je ne savais pas qu'il était tombé sur une vieille palissade en bois. Un peu plus tard, je cherchais un forum avec tous les prénoms japonais. Je suis tombé sur un cybercafé 5 étoiles. Il y avait tous les fonds d'écran d'ordi. Dans un carton à dessins : des dessins au pastel. Mais aussi paris noir et blanc, arche de la défense. Il y avait de tout : un frigo peint, des photos des roadrunners, ou de Baton Rouge, des photos prises d'un ulm... et même des outils silex d'Ebay.
Un type m'accoste : "les salamandres mangent quoi ?". Je ne pensais qu'à tester les transfos des enseignes néons. Voilà ce qui me traversait l'esprit. Je regardais une pelleteuse, comme on regarde des bouts de verre sur la plage. Dans un cahier des charge logo ville, un moustique ! Humour. Les traversées Lamadeo, c'est bien plus qu'une exposition photos rock paris dominique, à vrai dire. Je suis reparti, en metro aérien quai de la gare paris, voir Camille. Begging You

[+1::620]

3 commentaires:

soufle de vent a dit…

une cabine téléphonique?
t'as bien fait de l'immortaliser car c'est en voie de disparition.
tu lui as fait un interview?

Lena26 a dit…

Très original domi, comme toujours... Et ô combien juste.

des fraises et de la tendresse a dit…

ben moi j'ai été à la poste aujourd'hui :o)
un petit bureau de poste de village et j'ai même parlé à la dame
:-))))