17 septembre 2008

• Camden Town


Balade dans Camden Town London. Les dealers se cachent à peine pour exercer leur art, sachets de poudre dissimulés sous les petits panneaux des magasins de fripes vantant les dernières promos. Une bagarre éclate dans la rue entre deux protagonistes très excités. On change de trottoir. En levant les yeux, je vois cette enseigne de piercing et tatouages. J'aimerai bien me faire tatouer un petit dessin, mais depuis le temps que je réfléchis à quelle illustration viendrait noircir ma peau de façon définitive ?... Je repousse à plus tard. La fenêtre de ce lieu est ouverte, mon imaginaire se libère aussitôt, en esquissant mille vies ou survies d'hommes et de femmes, passées dans les mains expertes de ces graphistes urbains. Avec en tête, quels rêves, quelles fuites ?
[+1::429]

"Oil of angels / Cocteau Twins"

4 commentaires:

omami a dit…

cette fenêtre ouverte laisse libre court l'imagination, n'est-ce pas, un peu de voyeurisme!

Dominoo a dit…

omami >
amusant, je voyais par ça sous cet aspect, d'autant que les stores sont baissés, une plante mange l'embrasure et de toutes façons, c'est au premier étage...
un lieu mystérieux, je n'ai pas poussé la porte d'un tatoueur encore... ^^

TheCélinette a dit…

Rhooo j'ai eu l'impression de pousser la page d'un polar :)

Dominoo a dit…

the celinette >
comme quoi, c'est pas la peine d'en lire trop, regarder autour de soi dans un quartier chaud de Londres suffit ^^.
J'adore Camdem Town, quartier punk.