14 janvier 2009

• Brèves de rue


Pendant que je fais mon créneau, une vieille dame un peu espiègle traverse derrière moi et s'engouffre en trottinant entre mon pare-choc arrière et la voiture que j'essaye de ne pas toucher..
Je pile.
Pour ne pas écraser cette petite vieille.
Je finis mon créneau, sors et m'adresse à cette dame :
D : "Vous ne traversez jamais sur les clous ?"
V : "Non, je suis contre, et tout à fait honnêtement, je m'en moque éperdument"
D : "Alors, je vous écrase"
V : "Ah non, Monsieur ! Vous voulez réellement m'écraser ?"
D : "Vous vous en moquez visiblement. Vous vous appelez Tante Suzette ?"
(elle rit) "Pourquoi Monsieur ? Vous pensez que je m'appelle Suzette ?"
D : "Oui, comme les crèpes."
V : "Vous ne m'écrasez pas Monsieur (avec le sourire)"
D : "Eh si !!"
V : "Eh nooon, faut pas !"
D : "Pas grave, yen a plein les rues des grand-mères" (avec le sourire aussi)

Eclats de rire. Verrouillage des portes, je vais finir par être en retard moi...

[+1::498]

1 commentaires:

lenia a dit…

ah le tomber de grands mères !