19 juillet 2008

• Objets dans l'Atelier

Quelques objets chinés
J'avoue, j'aime bien les objets, ceux qui ont vécu, ou qui ont pris mon empreinte...
En regardant mon atelier ce matin, je me suis rendu compte que beaucoup d'objets et de petites choses m'accompagnaient... Sur cette image par exemple, quelques babioles importantes à mes yeux :
• Le grand flacon d'encre de Chine, année 50, là à droite, chiné à la grande braderie de Lille il y a au moins 15 ans...
• Le baton de cire à cacheter, trouvé aux Puces de Paris dans les années 80, quand j'étais inscrit aux ateliers de la MDA
• Ou encore le timbre à sec (à gauche), chiné sur Ebay il y a 2 ou 3 ans [Inscription sur la poignée : Rouen/Lecomte graveur]...
• Le compte-fil [cadeau de Decoster], mais je l'ai fait tomber il y a pas longtemps, j'ai fendu la loupe, ça marche quand même...
• Une Matchbox en fer de 1953, trouvée en vide-grenier un dimanche matin tôt, à la fraîche...
• Un pendule en laiton, très lourd, offert par un des plus grands radiesthésiste de la région parisienne, je devais avoir 14 ans, et je m'en suis servi avec bonheur jusqu'à ce que je réalise que je disposais du libre-arbitre...
• Une de mes premieres sculture (en haut), un petit objet que j'ai taillé dans la pierre de stéatite, et qui orne l'une de mes étagères...
• Un calame et sa petite bouteille d'encre, acheté récemment chez mon marchand de couleurs...
Bref, un (tout petit) échantillon d'objets que je regarde tous les jours. J'en montrerai d'autres. ^_^
Et vous, vos objets-fétiche ?
[+1::383]

6 commentaires:

omami a dit…

joli billet et tes choix d'objets me plaisent, ce flacon d'encre M'ATTIRE beaucoup, encre c'est la mémoire en écriture... Surtout maintenant avec le web cet art est oublié!!

bon week-end!!

Fx a dit…

ça sert à quoi un calame? et un timbre à sec?

Dominoo a dit…

o m a m i >
• Merci omami. Chaque objet a été choisi avec soin, surtout ceux qui sont chinés ici et là. ... ^_^

f x >
• Un calame permet de dessiner des lettres et des dessins au trait, avec une grand souplesse que les plumes en métal. Compare un futon avec un matelas de plume, et tu cerneras la nuance...
• Un timbre à sec est un instrument qui permet d'imprimer un sceau ou un nom ornée de volutes, sans encre. Le principe est simple : deux pièces de métal en relief et inversées, lorsque l'on place une feuille de papier entre les machoires, le timbre à sec (sans encre), crée un relief sur la feuille et reproduit le dessin. Convexe dessus, concave dessous.

Fx a dit…

ah super tout ça ! ça me branche bien. les deux, mais le timbre à sec surtout. ça suppose d'utiliser un support qui a une mémoire j'imagine? certains papiers ne conservent pas la forme? une recommandation?? :))

cultu a dit…

Bon, j'ai terminé ma croissance alors j'ai une paire de pompes sport , des XXX (pas de marques !!!) que j'ai depuis ...Elles sont une brocante que je chausse loisirs régulièrement ,je fais honte aux autres tellement elles ne sont plus fun ( déjà le mot fun, il a un coté has-been)...Mais partout ou je vais ( loisirs) elles sont toujours avec moi. Sinon comme je suis un étrange maniaque, sur mon bureau, une immense planche rouge posée sur 4 pieds en métal, il y a des tas d'objets qui ne changent jamais de place , jamais.Pour qu'un nouveau puisse y trouver sa place, il faut qu'il puisse lui aussi me raconter une histoire !

Dominoo a dit…

f x >
• Utiliser d'autres papiers, avec moins de fibre et plus de chiffon. Le timbre a sec a été imaginé il y a longtemps, normal que certains papiers modernes ne soient pas adaptés. Je montrerai une photo close-up de l'empreinte, afin de mieux voir le dessin qu'il produit...

c u l t u >
• Cureiux de voir ces objets qui ne doivent pas bouger... Un train électrique ? Une expérience vaudou, ou plus simplement une colletion d'objets-fétiches hétéroclites ?