24 octobre 2008

• L'Atelier écologique


J'ai décidé de changer de système de chauffage dans l'atelier. Actuellement, je brule du gaz, en bouteilles, le rendement est faible, les bouteilles sont lourdes, chères, et les stations sont toujours à sec. De plus, l'origine du gaz est très certainement russe, il vient de loin, l'impact carbone pour le transformer et le transporter est loin d'être nul. Pour compléter ce faible rendement, j'ai aussi un petit chauffage électrique soufflant. Rendement faible également pour de l'énergie en grande partie nucléaire (moi qui ait milité si longtemps contre...). L'impact sur la nature est là aussi désastreux. Pour refroidir les turbines, des millions de metres cubes d'eau douce sont prélevés dans la nature, et sont rendus tièdes, attaquant un peu plus les fleuves dejà malmenés par ailleurs. Ne parlons pas des déchets extremement toxiques, qui sont un tel pari sur l'avenir, qu'il me semble illusoire d'imaginer des stockages fiables sur des milliers d'années. L'hiver continue approche, il faut penser à revoir le chauffage.
Cette année, c'est décidé, installation d'un poële au bois, c'est plus écologique et ça sent tellement bon. Brûler du chêne, du charme et du bois d'autres essences, quoi de plus naturel. Le CO2 contenu dans le bois revient à la nature, et pour chaque arbre coupé, deux sont plantés dans nos forêts. L'année prochaine, je m'interesserai à tapisser le toit de panneaux solaires, afin de rendre l'atelier absolument éco-indépendant. Récupération de l'eau de pluie, éoliennes de jardin, fabrication de compost et traitement des déchets de l'atelier seront les derniers maillons d'une vision écocitoyenne au quotidien. Mes fournisseurs quant à eux (jamais situés au dela de 50 km, afin de réduire l'impact carbone), utilisent dejà des encres végétales, des vernis sans produits chimiques, des papiers recyclés, et ont modernisé leur chaine de recyclage déchets. Enfin, pour parfaire le tout, un véhicule propre - hybride - est à l'étude. (en remplacement d'un tacot fonctionnant à l'essence... en attendant la vraie révolution des véhicules tout électriques performants au niveau autonomie, et si possible, fabriqués dans un rayon de moins de 500 kms...)

[+1::455]

3 commentaires:

Septentria a dit…

Je n'ai qu'une chose à dire : bravo !!! Tu as raison, le bois c'est tellement plus agréable à voir, à toucher, à sentir... J'installerais bien un poêle à bois dans ma bibliothèque de collège mais je ne crois que mon administration sera d'accord. En attendant, je me pèle, donc. ;-)

Dominoo a dit…

septentria > en même temps, placer un poele dans une blbli, c'est jouer... avec le feu.

dominoo a dit…

épilogue > ayé, le poele est commandé. Installation début novembre. Ouf, j'ai cru qu'on serait en hiver avant, mais non, c'est juste un automne (hivernal)