5 octobre 2008

• Nu pieds sur un kakémono

"... pas facile de donner un titre aux créations, si prouvé qu'il soit nécessaire de le faire. Tenez par exemple, ce kakémono, mélange de lavis et de fusain sur une sorte de toile buvard indéchirable, et bien ce kakémono n'a pas de titre... Aucune importance me direz-vous. Ce qui importe, c'est le sujet, l'harmonie des couleurs ou le traitement. Oui, mais moi, je mets toujours un titre sur mes travaux, ça me permet de savoir dans quel état d'esprit j'étais. Et puis, l'écriture, le verbe, c'est aussi important que le geste. Une sorte de chorégraphie qui passerait autant par le cérébral que par le mouvement en somme..."


Sinon, en plus de faire des photos de bols et de galets aujourd'hui, j'ai donc fait une photo avec mes pieds dessus, c'est pas si souvent....
Demain, c'est autoportrait et fin de semaine, c'est photomaton-antique - dans celui qui est au Palais de Tokyo, promis !
[+1::442]

5 commentaires:

Septentria a dit…

Mmmmmm, t'as de beaux pieds, tu sais?! (Sinon, j'aime beaucoup le mot Kakemono...) ;-)

dominoo a dit…

septentria > merci, j'en prends soin, comme du reste d'ailleurs... Kakémono, un nom directement sorti du vocabulaire japonais. J'adore, donc, par dessus tout.

brigitte a dit…

rien de tel que ses petits petons nu !!

dominoo a dit…

brigitte > oui, d'autant que j'aime bien les mettre à l'air, c'est agréable

kakemono a dit…

Bonjour,

Bravo pour ce blog et la qualité de vos réalisations.

Article très instructif notamment pour les personnes qui, comme moi, ne connaissaient le kakemono que comme support publicitaire.Très intéressant l'utilisation comme décoration d'intérieur.

Bonne continuation.