2 janvier 2009

• Du sable et encore du sable



Oui, javoue.
Je collectionne du sable.
Du monde entier.
Et j'en ai en double !



Ça a commencé il y a longtemps, j'ai du en ramener de Saint Brévin les pins, je devais avoir 7 ou 8 ans. Et de vacances en vacances, j'ai ramené du sable de par-ci et du sable de par-là.
Travaillant dans le domaine de la couleur, je suis attiré par la variété de textures et couleurs disponibles sur notre planète. Minerai, corail, coquillages, et de tout ce qui peut se concasser entrent dans la composition du sable, et on imagine le temps nécessaire pour arriver à cette forme de matière.
Collectionner quelque chose d'aussi simple que le sable est forcement proche du zen, et loin de la collectionnite... Bref, une vision ultime du monde, un peu comme le compost serait une autre vision ultime (mais collectionner le compost ne m'a jamais vraiment branché ^^)
Bref. Il existe trois sortes de sable sur cette Terre : le sable de plage, de rivière et de désert.
Je le place dans des petites bouteilles en verre, une étiquette pour la provenance et hop, le tour est joué. Un nouveau sable tous les deux mois depuis vingt ans, la collection s'étoffe doucement mais surement.
Mes préférés ?
- Ile de Groix, un sable gris souris homogène composé de granit gris - superbe
- Désert du Ténéré, un sable fin ocre presque rouge, entre le safran et le cumin
- Désert du Yemen, un sable rouge extremement fin et parfaitement homogène
- Cuba, une poudre parfaitement blanche, texture très fine. (Oui, mais non, c'en est pas)
- Marie-Galante, un sable... rose, composé de petits morceaux de coraux et de grains de sable ivoire ronds. Une merveille.
Du sable de plage j'en cherche encore, il existe tellement de plages à sable de couleurs et nuances différentes...
Si par contre, en bas de chez vous, il y a un désert, je suis preneur de ce sable, il est souvent ocre rouge, très fin et pur.
Enfin, si vous passez devant une rivière qui comporte des plage de sables et sédiments, pensez à moi !
Mon nuancier de sable est encore faible, à peine une centaine d'échantillons (mais provenant de nombreux pays ou iles - Caraibes - Vietnam - Japon - Turquie - Québec - Chili - Mexique - Malte - Antilles - Guadeloupe - Bénin - Portugal - Crete - Norvege et j'en oublie, malheureusement que je n'ai pas forcement visité, la plupart reviennent dans les bagages de mes amis, ou d'échanges sur certains sites d'arénophilie)
Merci à ceux qui penseraient, lors de leur prochains voyages, de me ramener un peu de sable pour étoffer mes échantillons. Merci d'avance !!
Récompense assurée.
(Echange possible avec d'autres arénophiles, liste de mes doubles sur demande)

[+1::487]

14 commentaires:

etnik a dit…

j'ai bien des cailloux lol, originale cette idée, j'aurais dû aussi tiens

Liberlibri a dit…

Pendant des années, j'ai ramassé inlassablement du sable dans les boitiers des pellicules photo. Depuis que j'ai un appareil numérique, j'ai toujours envie d'en recueillir mais je n'ai plus rien pour le mettre...

Dominoo a dit…

etnik > l'idée n'est pas de moi, mais j'avoue être content de l'avoir appliqué depuis très longtemps.

liberlibri > La boite de pellicule photo est la dose officieuse des arénophiles. (d'ou le sable "en double", quand on a plus d'une dose)... Maintenant, avec les numériques, la carte 8 gigas est la dose impossible des arénophiles.

Dominoo a dit…

etnik > l'idée n'est pas de moi, mais j'avoue être content de l'avoir appliqué depuis très longtemps.

liberlibri > La boite de pellicule photo est la dose officieuse des arénophiles. (d'ou le sable "en double", quand on a plus d'une dose)... Maintenant, avec les numériques, la carte 8 gigas est la dose impossible des arénophiles.

christelle a dit…

j'avais commencé il y a plusieurs années de ça!! et un jour ça m'a saoulé et j'ai tout jeter!!!!

Emma a dit…

Le sable de Groix est magnifique différent à chaque plage.

Je suis aussi une collectionneuse de sable, par secteur, j'adore en ramasser en plusieurs endroits de la côte Atlantique et de voir les différences aussi bien géologiques, que celles des couleurs.

Lena26 a dit…

Heu, en voyant tes bouteilles, je me demande si je t'en ai envoyé assez de mon sable de Golfe-Juan ? En veux-tu encore ?

Shandara a dit…

J'ai une amie qui habite sur la plage de Shédiac au NB, je vais voir si elle pourrait pas m'en envoyer un peu pour toi :) Très jolie collection, j'adore les différentes formes de bouteilles que tu as utilisé..

Bon rétablissement et Bonne Année 2009! Bisous!

irlandkyle a dit…

Je t'en ramenerai lors de mes prochains voyages...
Dommage, j'en ai vu en Bolivie lors de mon précédent voyage.
Je pense y retourner d'ici 2 ou 3 ans...
Sympathique collection pour ceux qui ont une âme de voyage comme moi.
Bonne journée et surtout soignes toi !

Dominoo a dit…

Christelle > Dommage d'avoir jeté... la collection retourne à son état naturel.

Emma > j'en ai beaucoup de la côte atlantique, les nuances sont subtiles

lena26 > Si, c'est bien, je te dois toujours un dessin

Shandara > Oh, merci, j'en ai pas de là-bas

Irlandkyle > Oui, le sable symbolise aussi le voyage et tout l'imaginaire autour. Merci de penser à moi, c'est très gentil.

Dominoo a dit…

Christelle > Dommage d'avoir jeté... la collection retourne à son état naturel.

Emma > j'en ai beaucoup de la côte atlantique, les nuances sont subtiles

lena26 > Si, c'est bien, je te dois toujours un dessin

Shandara > Oh, merci, j'en ai pas de là-bas

Irlandkyle > Oui, le sable symbolise aussi le voyage et tout l'imaginaire autour. Merci de penser à moi, c'est très gentil.

Dominoo a dit…

Christelle > Dommage d'avoir jeté... la collection retourne à son état naturel.

Emma > j'en ai beaucoup de la côte atlantique, les nuances sont subtiles

lena26 > Si, c'est bien, je te dois toujours un dessin

Shandara > Oh, merci, j'en ai pas de là-bas

Irlandkyle > Oui, le sable symbolise aussi le voyage et tout l'imaginaire autour. Merci de penser à moi, c'est très gentil.

Dominoo a dit…

oups, trois fois la même réponse, ça buggue chez blogger

Cécile a dit…

j'aime ces collections là :)
"mon" sable est morbihannais et parsemé de coquillages, plutot des dates que des endroits en fait.